🖊 Calendrier national : les adaptations à retenir

Les premiÚres dates du nouveau calendrier prévisionnel*

24 avril : Meeting de sĂ©lection pour la Coupe d’Europe du 10 000 m Ă  PacĂ© (nouveau format)

19 et 20 juin : Championnats de France d’épreuves combinĂ©es Ă  Oyonnax (maintien) 25 au 27 juin : Championnats de France Elite Ă  Angers (maintien)

3 et 4 juillet : Championnats de France espoirs à Caen (nouvelle date) 3 et 4 juillet : Finale nationale des Pointes d’or Colette Besson à Tours (maintien) 9 au 11 juillet : Championnats de France cadets-juniors à Evry-Bondoufle (maintien) 14 juillet : Coupe de France des ligues minimes à Saint-Etienne (maintien) 17 et 18 juillet : Championnats de France open à Evry-Bondoufle (maintien)

29 août : Championnats de France du 10 000 m et des courses de durée à Pacé (nouvelle date)

26 septembre : Challenge national des ligues à la marche à Saran (nouvelle date) 25 et 26 septembre, et 2 et 3 octobre : challenge régional des clubs

9 et 10 octobre : Coupe de France des spĂ©cialitĂ©s et relais (nouvelle date) 16 et 17 octobre : Championnats Interclubs cadets - juniors - espoirs Ă  Niort et Grenoble (maintien) 16 et 17 octobre : Championnats de France de grand fond marche (24h) Ă  ChĂąteau-Thierry (nouvelle date) 23 et 24 octobre : Challenge National Equip’AthlĂ© Minimes (U16) (nouvelle date)

31 octobre : Date limite des demi-finales des championnats de France de cross-country


*Sous rĂ©serve d’une amĂ©lioration des conditions sanitaires et des diffĂ©rentes autorisations des autoritĂ©s locales et nationales.




Le bureau fédéral, réuni par visioconférence vendredi 2 avril, a acté la modification du calendrier printanier et estival en tenant compte des nouvelles contraintes édictées cette semaine par le président de la République et suite à la consultation menée auprÚs des délégués des clubs. Principal changement : les Interclubs sont remplacés par un challenge régional des clubs, qui se déroulera les week-ends des 25 et 26 septembre et des 2 et 3 octobre. Certains championnats sont, eux aussi, décalés.



C’est une annonce qui dĂ©tonnera forcĂ©ment un peu, pour les nombreux inconditionnels qui marquent chaque annĂ©e les week-ends de mai d’une pierre blanche. Dans le contexte de restriction sanitaire et de limitation des dĂ©placements que connaĂźt le pays, le grand rendez-vous des Interclubs est remplacĂ© cette annĂ©e par un Challenge rĂ©gional des clubs, qui se tiendra les week-ends des 25 et 26 septembre et des 2 et 3 octobre. Il se dĂ©roulera, sur le principe de poules rĂ©gionales, sans montĂ©es ni descentes, alors que l’échelon national n’est pas maintenu cette saison. Une ambiance de fĂȘte des clubs pour ce qui sera, si les conditions sanitaires le permettent, un temps fort du retour Ă  la normale pour le sport, et l’athlĂ©tisme en particulier. D’autres dates Ă©voluent, par ailleurs, dans le nouveau calendrier approuvĂ© ce vendredi 2 avril par le bureau fĂ©dĂ©ral de la FĂ©dĂ©ration française d’athlĂ©tisme.


« Depuis le deuxiĂšme confinement de novembre, nous vivons au rythme des annonces successives, en suivant les Ă©volutions de la situation et en cherchant sans cesse Ă  nous adapter, rappelle AndrĂ© Giraud, prĂ©sident de la FFA. Nos commissions sportives ont menĂ© un travail extraordinaire de propositions pour s’adapter au contexte. Suite aux annonces du prĂ©sident de la RĂ©publique le mercredi 31 mars, avec notamment l’impossibilitĂ© de se dĂ©placer d’une rĂ©gion Ă  l’autre et Ă  plus de dix kilomĂštres de son domicile sur l’ensemble du territoire dĂ©sormais, plusieurs championnats ne pourront pas se dĂ©rouler Ă  la date prĂ©vue. Nous faisons en sorte de privilĂ©gier les reports aux annulations, afin de pas vivre une annĂ©e blanche. »

Une perspective qui n’est pas neutre. « Certains sports, ceux qui se dĂ©roulent en salle ou en gymnase, sont malheureusement totalement Ă  l’arrĂȘt, pointe AndrĂ© Giraud. Nous nous sommes pour notre part rapprochĂ©s des fĂ©dĂ©rations françaises de cyclisme, natation pour ce qui concerne l’eau libre, triathlon, ski et course d’orientation afin de pouvoir proposer au MinistĂšre, suite au travail de nos commissions mĂ©dicales, des protocoles pour continuer Ă  pratiquer. »


CĂŽtĂ© compĂ©titions nationales, les spĂ©cialistes du 10 000 m devraient ĂȘtre les premiers en piste le 24 avril Ă  PacĂ©, Ă  l’occasion d’un meeting de sĂ©lection pour la Coupe d’Europe de la spĂ©cialitĂ©, qui donnera au printemps un petit avant-goĂ»t de championnats. L’évĂ©nement remplace les championnats de France du 10 000 m et des courses de durĂ©e 30 minutes U18, initialement prĂ©vus au mĂȘme endroit le 10 avril et qui devraient ĂȘtre reprogrammĂ©s le 29 aoĂ»t - toujours Ă  PacĂ©. Soit Ă  la mĂȘme pĂ©riode de l’annĂ©e que l’édition 2020, qui avait rencontrĂ© un grand succĂšs populaire.

Les autres compĂ©titions sur piste prĂ©vues au printemps, Ă  savoir les Interclubs et la coupe de France, ont dĂ» ĂȘtre repoussĂ©es Ă  l’automne. Un choix effectuĂ© en s’appuyant sur les rĂ©sultats de la consultation menĂ©e auprĂšs des dĂ©lĂ©guĂ©s des clubs, soit quelque deux cents reprĂ©sentants des structures dĂ©centralisĂ©es, qui a Ă©tĂ© pilotĂ©e par Emmanuelle Jaeger, vice-prĂ©sidente dĂ©lĂ©guĂ©e de la FFA en charge de la vie des clubs. « Pour les Interclubs, 62 % des clubs s’étaient prononcĂ©s pour un seul tour, et les avis Ă©taient trĂšs partagĂ©s entre une annulation pure et simple et un report Ă  l’automne, explique Alain Talarmin, prĂ©sident de la Commission sportive d’organisation de la FFA. Nous avons donc choisi d’envisager un seul tour, sous la forme d’un challenge rĂ©gional des clubs que les ligues pourront organiser Ă  partir du 25 septembre jusqu’au 3 octobre inclus, sans la pression des montĂ©es ou des descentes, dans ce qui devrait ĂȘtre une belle reprise d’activitĂ© pour les clubs : c’est toujours plus motivant et mobilisant de repartir en Ă©quipe. »

La semaine suivante, le 10 octobre, nouveau rendez-vous collectif avec la coupe de France. Puis place aux Interclubs cadets - juniors - espoirs les 16 et 17 octobre, et au Challenge National Equip’AthlĂ© Minimes (U16) les 23 et 24 octobre. « La coupe de France Ă©tait programmĂ©e les 24 et 25 avril cette annĂ©e, mais nous savons que, dans une grande majoritĂ© des cas, seuls les athlĂštes prĂ©sents sur les listes ministĂ©rielles peuvent s’entraĂźner sur un stade depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois », prĂ©cise Alain Talarmin. C’est le mĂȘme problĂšme que pour les Interclubs, auquel s’ajoute l’interdiction de dĂ©placement d’une rĂ©gion Ă  l’autre, qui empĂȘcherait les clubs de se rendre sur ces compĂ©titions. »


Les championnats de France Elite, eux, restent programmĂ©s les 26 et 27 juin Ă  Angers - un impĂ©ratif car il s’agit lĂ  de la date limite pour dĂ©crocher son billet pour les Jeux olympiques. De mĂȘme, rien ne bouge du cĂŽtĂ© des France cadets-juniors, qui gardent leur place les 9 et 10 juillet Ă  Evry-Bondoufle. Une semaine plus tĂŽt, les espoirs auront vĂ©cu leurs propres championnats, qui se voient dĂ©calĂ©s des 12 et 13 juin aux 3 et 4 juillet Ă  Caen.

D’ici lĂ , les participations aux meetings et autres compĂ©titions qualificatives restent largement conditionnĂ©es aux annonces gouvernementales. La formule de meetings pouvant accueillir deux tiers d’athlĂštes listĂ©s et un tiers d’athlĂštes non listĂ©s peut ouvrir une fenĂȘtre pour les athlĂštes, dĂšs la mi-avril, dans le respect des contraintes imposĂ©es par le gouvernement. « La DTN travaille sur l’identification des athlĂštes qui pourraient prendre part Ă  ces meetings, assure Alain Talarmin. C’est une tĂąche compliquĂ©e car il n’y avait pas ou peu de performances enregistrĂ©es l’an passĂ©, et certains athlĂštes changent de catĂ©gories. »


Une lueur se dessine, sans doute, pour l’étĂ©. « On espĂšre tous pouvoir, comme en 2020, retrouver cet Ă©tĂ© des meetings ouverts Ă  tous et sous contrĂŽle sanitaire, conclut AndrĂ© Giraud. Nous voulons que le mois de juin rouvre un espoir. D’ici lĂ , nous avons mis en place plusieurs dispositifs pour inciter les clubs Ă  effectuer des dĂ©fis internes avec leurs adhĂ©rents, avec prise de performances, pour donner un tour plus officiel Ă  leurs efforts, en particulier chez les jeunes. » Et pour que ce long tunnel ait dĂ©bouchĂ©, tout de mĂȘme, sur des sourires et des records.


Retrouvez d'autres informations sur le site de la FFF ici


#lepaysdecolmarathletisme #ESRColmarAC #CSLNeufBrisach #FCGuebwiller #CCARouffach #ACRAEDERSHEIM #AVOLGELSHEIM#ACOLIT #FFA #datescompetitions



0 commentaire
LogoPCA.jpg