Le sport bon pour la santĂ© đŸƒâ€â™‚ïžđŸšŽâ€â™€ïžđŸŠâ€â™€ïž amĂ©liore notre immunitĂ© physique !

Colmar le 23/01/2021


« Le seul moyen d’amĂ©liorer l’immunitĂ©, c’est l’activitĂ© physique »

Publié le 20 janvier 2021 / Mis à jour le 21 janvier 2021 David Savary


Mercredi 20 janvier, la Commission de la Culture, de l’Education et de la Communication, ainsi que la Commission des Affaires Sociales du SĂ©nat ont organisĂ© des auditions sur le thĂšme du sport et la santĂ©. L’occasion notamment pour le professeur en physiologie cardiovasculaire François CarrĂ© de rappeler les dangers de la sĂ©dentaritĂ©. Le professeur François CarrĂ©, lors de son audition au SĂ©nat le 20 janvier. Ce sont des neurologues qui le disent, « la nourriture du cerveau, c’est l’activitĂ© physique ». François CarrĂ©, cardiologue au CHU de Rennes et chercheur Ă  l’Inserm (Institut national de la santĂ© et de la recherche mĂ©dicale) ne dit pas autre chose, « si je bouge, j’ai moins de risques d’ĂȘtre touchĂ© par la Covid, et si je le suis, j’ai moins de risques de dĂ©velopper une forme grave » a-t-il dĂ©clarĂ© devant les sĂ©nateurs lors de son audition. Oui mais comment faire du sport sous un rĂ©gime de couvre-feu avec l’obligation d’ĂȘtre chez soi Ă  18h00. PrĂ©sente elle aussi au SĂ©nat, Christelle Gautier, chef de projet StratĂ©gie nationale sport et santĂ© au ministĂšre des Sports, reconnaĂźt que « la situation est complexe ». Selon elle, il s’agit de « trouver les ajustements pour veiller Ă  ce que les diffĂ©rents publics puissent poursuivre leur activitĂ© physique, que l’on soit sportif de haut niveau ou bien inscrit dans un parcours de soins justifiant d’une prescription d’activitĂ© physique adaptĂ©e ».



Du sport sur ordonnance MĂȘme si trop peu le savent, depuis la loi santĂ© de 2016, les mĂ©decins peuvent prescrire des sĂ©ances d’activitĂ© physique Ă  leurs patients. Michel Savin, sĂ©nateur de l’IsĂšre, admet que « le sport sur ordonnance peut ĂȘtre prescrit mais il n’est pas remboursĂ© et non pris en charge par la SĂ©curitĂ© Sociale ».


L’élu ne comprend d’ailleurs pas que des personnes bĂ©nĂ©ficiant d’une prescription mĂ©dicale ne puissent pas dĂ©roger au couvre-feu, « comment leur explique ». « Si l’activitĂ© physique ne remplace pas les mĂ©dicaments, François CarrĂ© explique en substance que c’est bien parce que le sport est bon pour la santĂ© que des Ă©conomies pourraient ĂȘtre faites sur notre systĂšme de santĂ© ». Les experts de l’Inserm constatent aussi qu’un mĂ©dicament est plus efficace sur un patient lorsque celui-ci bouge et fait du sport dans un cadre thĂ©rapeutique.

Et si le sport est bon pour la santĂ©, ce n’est bien sĂ»r pas qu’en mode curatif. DĂšs leur plus jeune Ăąge, les enfants doivent faire de l’activitĂ© physique. « Il faut arrĂȘter de sĂ©parer le corps et l’esprit » indique François CarrĂ©. « Les enseignants l’ignorent mais on apprend mieux Ă  lire, Ă©crire et compter lorsqu’on fait de l’activitĂ© physique » poursuit le cardiologue Ă©voquant l’importance de « redonner Ă  l’enfant l’habitude de marcher », de se dĂ©penser avec au minimum une heure d’activitĂ© par jour (chez l’adulte, l’OMS recommande entre 150 et 300 minutes de sport par semaine). Selon les statistiques, seulement 5% des enfants respectent les prĂ©conisations. InquiĂ©tant lorsqu’on sait que c’est pendant l’enfance qu’on construit son capital santĂ©. Autre donnĂ©e fournie par le chercheur qui doit nous faire rĂ©flĂ©chir, le confinement et l’absence d’activitĂ© physique ferait « baisser les capacitĂ©s cognitives de l’enfant de 40% ». Sans compter les problĂšmes de poids.

Nul doute qu’avec la crise que nous traversons, les choses ne vont pas s’amĂ©liorer de suite. NĂ©anmoins, il faut s’efforcer de bouger et s’astreindre Ă  de l’exercice physique. « Cela prĂ©vient, limite l’évolution et les complications des maladies chroniques, parfois mĂȘme ça les guĂ©rit » argumente encore le cardiologue, convaincu que « le seul moyen d’amĂ©liorer l’immunitĂ©, c’est l’exercice physique ». Il cite en exemple « la SuĂšde dont l’espĂ©rance de vie en bonne santĂ© est de 71 ans alors qu’elle n’est que de 62 ans en France, la France qui n’est pas un pays de sportif » conclut le professeur CarrĂ©.

Retrouvez ci-dessous le planning 2021 de notre coach en "sport santé" et "marche nordique" activité que vous pratiquez en "extérieur" et autorisé pendant la "Covid-19" avec aménagement des horaires "couvre feu".


Pour toute demande d'inscription,

merci de vous adresser Ă  lepaysdecolmaratheltisme@gmail.com


Admin SC