đŸƒâ€â™€ïžNouvelles rĂšgles depuis le 16 janvier 2021 : Ă  appliquer dans les clubs 👍

Colmar le 16 janvier 2021,


Suite aux annonces du Premier ministre, Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Roxana MARACINEANU, ministre dĂ©lĂ©guĂ©e chargĂ©e des Sports, dĂ©taillent les nouvelles mesures qui entrent en vigueur pour le sport


Ă  partir du samedi 16 janvier 2021, date d’application Ă©galement d’un couvre-feu de 18h Ă  6h sur l’ensemble du territoire mĂ©tropolitain et en Corse.


Le contexte sanitaire critique conduit le gouvernement à prendre des mesures de restriction qui s’appliquent au champ du sport.

Toutefois, si la pratique dans les Ă©quipements sportifs couverts est momentanĂ©ment suspendue pour les mineurs dans le cadre de l’école, des centres aĂ©rĂ©s ou des loisirs sportifs, les ministres tiennent Ă  rĂ©affirmer l’importance de maintenir la pratique sportive dans le quotidien des enfants et de tous les citoyens. C’est pourquoi la pratique des adultes comme des enfants restera possible dans l’espace public et dans les Ă©quipements sportifs de plein air, de maniĂšre auto-organisĂ©e ou encadrĂ©e mais toujours dans le respect des normes sanitaires et sans contact entre les personnes.

Pour la pratique sportive des mineurs La pratique sportive devra s’effectuer dans le respect des horaires du couvre-feu (retour Ă  domicile au plus tard Ă  18h en France mĂ©tropolitaine et Corse).

Les rassemblements demeurent limitĂ©s Ă  6 personnes dans l’espace public sauf si l’activitĂ© sportive est encadrĂ©e.

A partir du 16 janvier 2021 au matin, et pour une durĂ©e de 15 jours minimum, les publics mineurs ne pourront pratiquer leurs activitĂ©s physiques et sportives qu’en extĂ©rieur. Cela concerne aussi bien les cours d’Education Physique et Sportive (EPS) Ă  l’école, au collĂšge et au lycĂ©e, que les activitĂ©s sportives pĂ©riscolaires comme extrascolaires, c’est-Ă -dire encadrĂ©es par des associations sportives ou autres structures privĂ©es.

De fait, les ERP de type X (gymnases, piscines, dojos, etc), CTS (bulles tennis) et P (salle de danse) seront donc momentanément fermés pour la pratique sportive des mineurs à compter du samedi 16 janvier au matin mais les équipements de type PA (stades, aires découvertes, courts de tennis découverts
) ou tout équipement sportif assimilé à un ERP de type PA (manÚges équestres) resteront ouverts pour accueillir une pratique sportive encadrée dans le respect des protocoles applicables (distanciation, port du masque avant et aprÚs la pratique, et autres gestes barriÚres).

Jean-Michel BLANQUER et Roxana MARACINEANU sont extrĂȘmement sensibles aux grandes difficultĂ©s rencontrĂ©es par les associations et les fĂ©dĂ©rations et Ă©changent rĂ©guliĂšrement avec le mouvement sportif. Le ministĂšre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports s’engage Ă  un suivi tout particulier de la situation Ă©conomique des associations les plus fragilisĂ©es en lien Ă©troit avec leur fĂ©dĂ©ration de tutelle, l’Agence Nationale du Sport et les collectivitĂ©s concernĂ©es Pour rappel, un fonds d’urgence dĂ©diĂ© aux fĂ©dĂ©rations sportives sera dĂ©bloquĂ© dĂšs le dĂ©but de l’annĂ©e 2021 pour venir en aide aux structures les plus impactĂ©es par la crise. Par ailleurs, un fonds territorial de solidaritĂ© placĂ© Ă  l’Agence Nationale du Sport et dotĂ© de 15 millions d’euros, vise Ă  aider les associations, notamment non employeuses.

Enfin, les ministres travaillent au dĂ©ploiement du Pass’Sport, un dispositif exceptionnel dotĂ© de 100 millions d’euros, destinĂ© Ă  soutenir la reprise de la pratique sportive rĂ©guliĂšre dans un club pour la saison 2021/2022 dont la mise en Ɠuvre doit intervenir avant l’étĂ©.

Pour la pratique sportive des majeurs Dans l’espace public, la pratique auto-organisĂ©e comme encadrĂ©e par un club ou une association reste possible dans le respect du couvre-feu (retour au domicile Ă  18 h maximum) et dans la limite de 6 personnes (y compris si l’activitĂ© est encadrĂ©e). Dans les Ă©quipements sportifs de plein air (ERP de type PA et assimilĂ©s), la pratique auto-organisĂ©e comme encadrĂ©e reste possible dans le respect du couvre-feu et des protocoles sanitaires (distanciation physique obligatoire et gestes barriĂšres). Dans ces ERP de plein air, si l’activitĂ© est encadrĂ©e, le seuil des 6 personnes ne s’applique pas. Dans les ERP X et CTS (clos et couverts), la pratique sportive des majeurs reste suspendue.

Pour les publics prioritaires Les publics prioritaires suivants : sportifs professionnels, sportifs de haut niveau et autres sportifs inscrits dans le Parcours de performance fĂ©dĂ©ral, personnes en formation universitaire ou professionnelle, personnes dĂ©tenant une prescription mĂ©dicale APA et personnes en situation de handicap reconnu par la MDPH ainsi que l’encadrement nĂ©cessaire Ă  leur pratique, conservent l’accĂšs Ă  l’ensemble des Ă©quipements sportifs (plein air et couverts).

Pour ces publics, l’ouverture des vestiaires collectifs est autorisĂ©e, dans les conditions fixĂ©es par les protocoles sanitaires.

Toutefois, seuls les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les publics en formation professionnelle ainsi que l’encadrement nĂ©cessaire Ă  leur pratique, seront autorisĂ©s Ă  dĂ©roger au couvre-feu dans le cadre de leurs dĂ©placements et de l’accĂšs aux Ă©quipements sportifs.

Concernant les Ă©ducateurs sportifs Les Ă©ducateurs sportifs seront autorisĂ©s Ă  dĂ©roger au couvre-feu, uniquement au titre de leur activitĂ© professionnelle, c’est-Ă -dire pour encadrer les sportifs professionnels et sportifs de haut niveau. Les autres activitĂ©s des Ă©ducateurs devront s’effectuer dans le respect du couvre-feu.